L’atelier Arc En Ciel

Un décès survient dans la famille, l’équilibre familial est bouleversé… L’enfant perd ses repères, il peut se sentir seul, marginalisé et avoir des difficultés  à parler de son chagrin, parfois pour protéger ses parents.

Les ateliers pour enfants, ont été créés en 1997 par l’association Vivre Son Deuil – Ile-de-France par Marie-Frédérique Bacque et Isabelle Hanus. Ils ont déjà accueilli environ 170 enfants. Les ateliers regroupent de 4 à 7 enfants dans une même tranche d’âge (moins de 6 ans, de 6/8 ans, 8/10 ans et 10/12 ans).

Arcenciel

Quels sont les objectifs de l’atelier Arc-en-Ciel : 

Rencontrer d’autres enfants en deuil, d’autres fratries

Partager leur vécu, leurs interrogations

Exprimer leur ressenti par des supports tels que le dessin, le collage, le conte, la pâte à modeler…

Etre écoutés par le groupe et les animatrices

Recevoir de l’information concernant leur deuil

A travers les thèmes abordés, le groupe d’entraide va favoriser :

– La reconnaissance de la réalité de la perte

– La remémoration de la personne défunte, l’expression des sentiments: chagrin, peur, colère, culpabilité, soulagement…

 

Comment l’enfant intègre l’atelier : 

Le premier contact a lieu généralement par téléphone ou pas mail.

Nous vous proposons suite à cet échange, un entretien avec votre enfant dans les locaux de l’association.

Cet entretien nous permet de connaître votre histoire, connaître votre enfant et valider sa participation à l’atelier.

Quand un nombre suffisant d’enfants est atteint, nous organisons l’atelier dans une halte garderie sur la commune de Briscous.

 

Comment fonctionne l’atelier concrètement : 

L’atelier  a lieu à la halte garderie de Briscous ( à 12 Km de Bayonne), 3 animateurs sont présents.

Il dure 3H30 avec un goûter inclus, sur une durée d’une fois par mois, pendant 6 mois.

Après chaque séance, vous bénéficierez d’ un temps d’échange avec les 2 animateurs

 

Déroulement des ateliers :

Le premier permet à l’enfant de parler de la personne décédée et de parler de l’annonce du décès.

Le deuxième, de parler des funérailles, des rites vécus ou non et de son ressenti.

Le troisième, d’approfondir l’exploration et l’expression des sentiments.

Le quatrième, d’aborder les changements dans la vie et l’héritage.

Le cinquième,de trouver des ressources pour aujourd’hui et demain.

Le sixième atelier, de faire le point sur le deuil et les ressources.

dessin-par-un-enfant-en-deuil_275031_516x343

Paroles d’enfants :

« J’ai aimé parler de mon papa pendant l’atelier »

« Maintenant je parle de papa avec maman »

« J’ai appris à dire mes sentiments »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *